11 octobre 2017 -

Concert – Portugal. The Man au Bataclan : on en voudrait une dose tous les soirs

Que vous connaissiez déjà Portugal. The Man ou non, leur concert au Bataclan vous aurait forcément conquis !

Portugal. The Man en concert au Bataclan à Paris
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le jeudi 28 Septembre nous avons eu le bonheur de passer une soirée au Bataclan en compagnie des Portugal. The Man, venus tout droit d’Alaska. Vous connaissez peut-être Feel It Still, leur morceau qui truste actuellement les ondes et a le don de vous remonter le moral même en un lundi matin pluvieux. Pour vous réconforter, vous pourrez toujours vous dire qu’il fait sans doute plus froid en Alaska qu’à Paris en ce moment… Le doute est permis.

Portugal. The Man en concert : surpuissant et diablement efficace

Sur scène, 5 artistes à la cool. On remarque particulièrement le chanteur John Baldwin Gourley, affichant sobrement son bob et sa parka. Le guitariste Eric Howk n’est pas en reste, plus badass que tout dans son fauteuil roulant. L’ambiance est à la fois rock et psyché, des images planantes et bizarroïdes de corps en plastique défilant derrière la scène. Le groupe enflamme la salle, à coup de solos de guitare à la Pink Floyd et de refrains efficaces.

Parmi les morceaux joués, on note notamment So American, avec son “Who wrote the rules?” entêtant, Rich FriendsModern Jesus, ainsi qu’une reprise de Don’t Look Back In Anger, à l’occasion de laquelle on se demande si le chanteur de Portugal. The Man n’a pas emprunté la voix de Liam Gallagher le temps d’un morceau.

N’oubliez pas d’acheter/voler notre nouvel album”

En plus d’être très bons, les Portugal. The Man sont aussi très drôles. Nous avons eu droit à des messages magiques, projetés en arrière-plan tout au long du concert. Peu après le début du concert, un petit rappel : “Nous sommes les Portugal. The Man, au cas où vous ne seriez pas au bon concert”, “N’oubliez pas d’acheter/voler notre nouvel album”. Puis plus tard: “Aucun ordinateur sur scène que des instruments live”. On aime particulièrement les messages finaux du genre :

On adore Paris. On a dit la même chose hier soir dans un autre pays”

En bref, une discographie de déjà 8 albums à découvrir, et encore plus quand elle est sublimée par le live ! On vous laisse sur un parfum de nouveauté avec Tidal Wave, issu de leur dernier album Woodstock.

Article écrit par FlagrantDelice

Lorsqu’elle ne prie pas en direction de la constellation de Ziggy Stardust, Flagrant Délice aime capturer les moments magiques des concerts auxquels elle se rend, armée de son appareil photo et de son amour pour la musique. Le résultat ? Un Délice pour les yeux, un bonheur pour les oreilles.

Articles liés

0 Comment

Leave a Comment

Your email address will not be published.