8 juillet 2017 -

Concert – Whitney au Café de la Danse : chaleur et jus d’ananas

Après avoir sorti l’un des albums de l’été 2016, les sept gars de Whitney nous ont fait l’honneur de s’arrêter dans un Café de la Danse archi-complet en cette fin juin 2017.

Whitney en concert au Café de la Danse en juin 2017 : du rock indé comme on aime
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Qu’est-ce qu’on était bien, dans ce Café de la Danse archi comble malgré la chaleur étouffante qui y régnait. Mais c’était plutôt raccord avec le soleil que Whitney a dégagé dès leur entrée sur scène.Au programme du concert : de la sueur, de la trompette et surtout une foule avec le sourire aux lèvres.

Whitney qui ?

Whitney, c’est au départ deux gus – Max Kakacek (ex-Smith Westerns) et Julien Ehrlich (ex-Unknown Mortal Orchestra) – qui s’entendent plutôt pas mal. Ils choisissent donc de monter un groupe pour faire la musique qu’ils aiment. Ils vont alors devenir grâce à leur premier – sublime – album Light Upon the Lake (Secretly Canadian) les dignes héritiers des folkeux nord-américains des années 60-70, comme The Band, Big Star ou encore Neil Young.

| Voir aussi : notre chronique de No Woman, d’une beauté surréelle

Voix haut perchée, trompettes et jolies mélodies, voilà donc le combo gagnant que nous propose ce duo, devenu septette pour défendre ses morceaux sur scène. Les textes sont très souvent tristes, abordent le thème récurent de la rupture et des relations amoureuses. Et pourtant, les mélodies en prennent le contrepied total : fines, éclatantes, ensoleillées, et sublimées par des arrangements riches et lumineux. Le tout ravit nos petites oreilles et nous file instantanément la nostalgie des vacances d’été, de ses bons moments. Oui, Whitney, c’est le bonheur.

Une adaptation live réussie

Un concert de Whitney, c’est un peu comme un bon jus d’ananas frais : ça sent l’été, c’est rafraichissant, acidulé. Et c’est surtout super bon (Déplace toi immédiatement vers ton frigo. Ou ton Franprix à défaut).

Les Chicagoans ont su déjouer les pronostics en assurant sur tous les plans. Le chanteur/batteur a définitivement réglé ses problèmes de souffle (assez récurrents en début de tournée) et a été irréprochable techniquement et musicalement durant tout le concert. Les musiciens ont donné de l’ampleur aux morceaux, grâce aux nombreux solos et envolées qui ont ponctué chaque chanson, mais aussi à leur cohésion et leur sens mélodique impressionnant. Le public, très dense et chaleureux, a su faire écho au groupe en interagissant entre et pendant les morceaux. De longues salves d’applaudissement très fréquentes ont suffi à témoigner de leur extrême reconnaissance.

Whitney a su nous donner tout ce qu’on attend d’un concert : de la belle musique, de l’amour et du bonheur. On ne se privera pas de suivre attentivement les news autour de leur deuxième album.

Article écrit par Justinde

Articles liés

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !


wpDiscuz