15 juin 2017 -

Sziget Festival 2017 : c’est reparti pour le meilleur festival d’Europe à Budapest !

Le Sziget : 7 jours pour découvrir en live superstars et artistes émergents dans une ambiance dingue et colorée. Partants pour découvrir Budapest en musique ?

(Photo prise lors de l’édition 2016 par l’équipe Indeflagration)

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le meilleur festival d’Europe, c’est bientôt ! Du 9 au 15 août prochain, le Sziget Festival prendra place comme chaque année à Budapest, la capitale hongroise. Si Sissy était impératrice en ces lieux, c’est bien la musique qui règne chaque année à cette période pendant 7 jours. Et nous en sommes des témoins historiques, après une édition 2016 complètement mémorable.

Et si vous ne le croyez pas de notre bouche, croyez-le de celle de Chk Chk Chk (!!!) :

C’est toujours fun de jouer ici, les gens s’éclatent et puis il y a toujours quelques groupes qui passent et que j’ai envie d’aller écouter. J’aime beaucoup le lieu aussi.

Pour achever de vous convaincre de passer votre mi-août sur l’île Óbuda, cœur culturel de la cité, on vous a compilé 6 raisons suffisantes.

6 raisons de venir au Sziget Festival en août

Raison n°1 – L’Île de la Liberté : vous rêvez de passer, comme votre boss, vos vacances sur une île ? L’île d’Óbuda est faite pour vous. Après un séjour sur cette Sziget (à prononcer “ciguette”, ce qui signifie “île” en hongrois), vous pourrez clamer haut et fort que vous avez passé vos vacances sur l’Île de la Liberté.

Raison n°2 – Testé et approuvé par Indeflagration en 2016 : on a encore des étincelles plein les yeux de notre premier Sziget l’année dernière. Chk Chk Chk, Die AntwoordRihanna, Muse, Manu Chao, We Are Match… Nombreux furent nos coups de coeur des 4 premiers jours de l’édition 2016.

Raison n°3 – Le line up de fous furieux de cette édition, avec des superstars et des géants de l’indie rock et de l’électro : Kasabian, Macklemore & Ryan Lewis, Flume, PJ Harvey, Alt-J, Two Door Cinema Club, Interpol, Birdy, Tom Odell, Mac Demarco, The Kills, Metronomy, The Vaccines, Tycho, Allah-Las, Nothing But Thieves… Et on ne vous en a pas cité le quart !

Raison n°4 – Un remède contre l’agoraphobie : plus de 400 000 personnes au Sziget Festival.

Raison n°5 – 7 jours, 7 têtes d’affiche

  • Mercredi 9 : P!nk
  • Jeudi 10 : Wiz Khalifa
  • Vendredi 11 : Kasabian & PJ Harvey
  • Samedi 12 : Macklemore & Ryan Lewis
  • Dimanche 13 : The Chainsmokers & Metronomy
  • Lundi 14 : Major Lazer & Flume
  • Mardi 15 : Alt-J & Interpol [l’indie rock au sommet]

Raison n°6 – L’occasion de chanter à tue-tête “like the ceiling can’t hold us” pendant le concert de Macklemore & Lewis samedi 12 août, sans plafond au-dessus de ta tête.

En bref, le Sziget Festival sera l’occasion de célébrer cette année sans J.O. ni Coupe du monde de football, d’oublier les élections, de boire, danser, chanter et… profiter des concerts. Si, un peu quand même !


Article écrit par Socrate Flagrant

Des rayons des disquaires aux salles de concerts en passant par la place derrière le micro, Socrate est un être de musique flagrant. A l’affût des dernières nouveautés indé comme des dernières innovations pour Indeflagration, c’est un créateur bercé dans la folk et le funk. Il vous régale depuis le début en chroniques et interviews agrémentées de jeux de mots dont lui seul connaît le secret, et souvent même, le sens...

Articles liés

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !


wpDiscuz